Aller au contenu principal

Les études de sage-femme se déroulent à l’université dans le cadre du cursus LMD Maïeutique.

Le métier de sage-femme

Les sages-femmes ou maïeuticien(ne)s exercent une profession médicale, qui associe plusieurs spécialités : l’obstétrique, la gynécologie, la néonatalogie, la santé publique, pour :

  • le diagnostic, la surveillance de la grossesse, la préparation à la naissance et à la parentalité
  • la pratique de l’accouchement normal « eutocique » et des soins post-natals pour la mère et l’enfant
  • la promotion de la santé (accompagnement de l’allaitement maternel, suivi gynécologique de prévention, consultations de contraception, pratique de l’IVG).

Perspectives professionnelles

La profession de sage-femme s’exerce en milieu hospitalier, en secteur libéral, cabinet médical, au domicile des patientes, dans les centres de planification, d’éducation familiale et de protection maternelle et infantile.

Le diplôme d’État français de sage-femme confère un haut niveau de qualification permettant d’exercer la profession dans l’Union européenne, mais également au Québec et d’autres pays du monde.

Accès à la formation

Organisation des études

La formation en vue du diplôme d’État de sage-femme se déroule en 4 ans (8 semestres et 240 ECTS), après une première année d'accès aux études de santé :

  • années 1 et 2 : diplôme de formation générale en sciences maïeutique (DFGSMa), de grade de licence (Bac +3)
  • années 3 et 4 : diplôme de formation approfondie en sciences maïeutiques (DFASMa), de grade master (Bac +5)

Voir les modalités d'organisation suivantes :

Enseignements et stages

Au cours de la formation, les étudiants peuvent mettre en place un parcours personnalisé en lien avec leur projet professionnel :

  • parcours d’approfondissement dans un domaine de formation théorique ou clinique
  • parcours recherche.

Cycle 1

Les enseignements théoriques représentent 720,5 heures (640 heures de cours magistraux, 80,5 heures de travaux dirigés), dispensés sur les bases de la physiologie obstétricale, gynécologique et pédiatrique. Les enseignements cliniques (40 semaines) sous forme de stages dans les secteurs pré-natal, per-natal, post-natal et gynécologique.

Cycle 2

Les enseignements théoriques représentent 553 heures (479,5 heures de cours magistraux, 73,5 heures de travaux dirigés). Les enseignements cliniques (28 semaines) sous forme de stages dans les secteurs pré-natal, per-natal, post-natal et gynécologique.

Il s’agit d’une formation approfondie en sciences maïeutiques, assurant également la professionnalisation nécessaire à l’exercice du métier (diagnostic, pathologie obstétricale, gynécologique et pédiatrique, contraception, échographie, aide médicale à la procréation, etc.).

Coûts de scolarité

En cas d'admission à la formation, les tarifs par année d'étude sont :

  • contribution vie étudiante et de campus (CVEC) : 91 €
  • droits d'inscription universitaires en licence : 170 €
  • droits d'inscription universitaires en master : 243 €

Bourses et aides financières

En cas d'admission à la formation, les étudiants peuvent faire une demande de bourse d'études auprès de la Région Sud PACA « dans les filières sanitaires et du travail social ». Les conditions d’éligibilité doivent être réunies avant le démarrage de la formation. Si vous n’êtes pas éligibles, d’autres financeurs peuvent intervenir - voir le guide des formations sanitaires et sociales.

Note : les étudiants en maïeutique n’ont pas accès aux bourses du CROUS.

Logo - Region Sud PACA [Description]

Les étudiants du cycle Master en stage reçoivent des indemnités journalières et kilométriques pour couvrir leurs frais de formation clinique.

Intranet étudiant

Pour des informations complémentaires accédez à l'intranet étudiant.